Catégorie: Crépue  

Mais pourquoi...

Pourquoi j’ai coupé mes cheveux.

Je vais être très honnête, je suis terriblement paresseuse.
J’aime être jolie, me pomponner et me coiffer, mais je n’aime pas y passer du temps.

Avec la longueur je me suis aperçue que j’étais obligée de passer de plus en plus de temps à mes séances de démêlage. Cela me déplaisait profondément.

Sur ce le prix de mon après-shampoing préféré a augmenté (2,99 € le flacon… je sais, ce n’est pas la mer à boire pour à peine 3 flacons par mois, mais en plus d’être une flemasse je suis un vrai arpagon!), or sur des cheveux plus longs j’ai besoin d’en utiliser plus… ou alors de me rabattre sur une marque moins chère mais aussi moins efficace…

et finalement y passer encore plus de temps!

5 minutes tous les matins je trouvais déjà que ça commencait à faire beaucoup. Plus de 40 minutes le week-end c’est trop pour moi!
J’ai essayé d’espacer les no-poo mais mes cheveux ont besoin d’être lavés une fois par semaine, j’ai essayé de ne pas les démêler une fois sur deux, mais bien entendu ça a été pire la fois suivante!

Le choix était clair :

  • dépenser plus d’argent
  • passer plus de temps
  • couper.

J’ai coupé.

Evidement j’aurais aussi bien pu couper à mi-longueur, mais je n’avais pas envie.
Pour moi la longueur n’est ni tabou ni sacrée, alors pourquoi tortiller? je suis allée au plus simple (j’ai coupé court quoi) et j’ai sorti la tondeuse!
J’ai passé environ 5 ans à explorer les possibilité du mi-long et du long. J’ai l’intention de me perdre un moment dans les méandres du court. Expérimenter. M’amuser. Tout en économisant en temps, en argent et en efforts! Qui dit mieux?

Pssst… Hep!

Je vois déjà les sceptiques se pencher à l’oreille des indécis et murmurer : tu vois, pas la peine d’être naturelle, tu ne pourras pas “gérer” tes cheveux longs! Au moins défrisés tu pourras les avoir longs!

C’est faux. Et ce n’est absolument, strictement pas ce que je dis. Et c’est encore moins ce que mon geste illustre. Je tiens à être bien claire sur ce point!

Je n’ai pas coupé parce que mes cheveux étaient ingérables, j’ai coupé parce que je suis paresseuse et radine et que je n’avais plus envie d’y investir du temps et de l’argent.
Sérieusement, je suis certaine que, pour beaucoup, 10 € par mois d’après-shampoing, 5 minutes d’entretien le matin et 40 minutes de lavage-démêlage le dimanche c’est tout à fait acceptable.

Moi, je n’avais plus envie.

Je vais reprendre ici ce que j’ai dit en commentaire afin d’être bien comprise :

Je n’ai pas dit que les cheveux CREPUS étaient difficiles d’entretien, j’ai dit que je n’avais pas envie d’entretenir des cheveux LONGS. Tu pourras poser la question à n’importe quelle femme blanche aux cheveux extra-lisses ayant eu les cheveux longs (et je parle de cheveux arrivant dans le dos, pas aux épaules!), elle te dira elle aussi que les cheveux LONGS demandent plus de temps… n’est-ce pas une évidence ?
Ce n’est pas une question de NATURE du cheveu, c’est une question de LONGUEUR, et ce n’est pas une question de difficulté, c’est une question de caractère : le mien (en d’autres termes, flemasse): je ne vois pas pourquoi je passerais deux fois plus de temps dans ma salle-de-bain simplement pour avoir le plaisir de dire que j’ai les cheveux longs… je ne vois pas l’intérêt.

Lire la suite »
dans Crépue, écrit le 27.02.07 à 20:52:31 par Pyo Email totalise 2158 vues... 5 commentaires »

Cheveux crépus fourchus

"J'ai des fourches et pourtant j'hydrate mes cheveux..."
Cette phrase ne vous est pas étrangère ... Vous l'avez enttendue ou peut-être prononcée plus d'une fois... Et il vous semble que revenir au naturel n'y a rien changé...

En réalité les fourches sont 'normales'.

Les fourches résultent de l'usure naturelle de la partie la plus ancienne du cheveu, il est normal que cette partie montre des signes de fatigue, et s'il n'est pas possible d'éviter d'en avoir il est possible de limiter les dégats.

  1. Ménager ses pointes

    Les fourches n'ont pas de lien direct avec l'hydratation des cheveux.
    La meilleure façon de minimiser l'apparition de fourches est de traiter la pointe des cheveux avec ménagement :

    • Appliquez y régulièrement une crème coiffante ou hydratante qui les protègera lors du coiffage ou des expositions au soleil.
    • Evitez de les manipuler, entortiller, tripoter, en particulier si vous n'avez pas appliqué d'agent lubrifiant au préalable (crème ou huile).
    • Préférez les coiffures ou elles ne sont pas libres ou sollicitées.
    • Insistez sur elles lors de l'appliquation de votre masque de soin.
    • Evitez de lee stresser : chaleur, frottement, agressions chimiques.

  2. Couper

    Il ne faut pas hésiter à tailler les pointes régulièrement, une à deux fois par an devraient suffire mais cette coupe est necessaire, car des pointes abîmées compromettent l'entretien du cheveu : elles s'emmêlent, se nouent et font rompre la fibre capillaire, de sorte que la fourche "remonte", c'est-à-dire que l'usure du cheveu s'étend à la partie saine. Il est donc essentiel de

    • Tailler régulièrement les pointes.
    • Les tailler avec un instrument approprié, certains outils, comme les rasoirs, vont effiler le cheveu c'est-à-dire dénuder la fibre en partie et la fragiliser,
    • Couper toute la partie fourchue : il est préférable de se séparer de toute la partie "malade" du cheveu et d'éviter la contagion, plutôt que de s'accrocher aux longueurs et compromettre la santé du cheveu entier...
    Le cheveu pousse de 0.5 à 1.5 cm par mois selon les individus, sur une année cela représente une pousse de 6 à 15 cm! Vous pouvez bien sacrifier 2 cm de pointes souffreteuses? non?

Il arrive parfois que des fourches apparaissent au milieu du cheveu, car en réalité, le cheveu crépu a naturellement tendance à produire des fourches, de par sa forme hélicoidale et son épaisseur faible et irrégulière...

Lire la suite »
dans Crépue, écrit le 12.07.06 à 13:06:31 par Pyo Email totalise 5846 vues... 2 commentaires »
  • Femme noire, cheveux sauvages...

  • Ce journal est un portail destiné à toutes les femmes francophone d'ascendance noire africaine qui veulent retrouver, garder, et soigner au mieux leurs cheveux crépus, ainsi qu'aux autres femmes, mères de petits chérubins à tête grainée, qui nagent dans un océan de non-information (voire désinformation). C'est une ressource pour vous informer, vous interroger, vous inspirer, peut-être vous choquer, mais pour vous ouvrir les yeux sur ce qu'est le cheveu crépu, au-delà des préjugés, des tabous, des croyances populaires et des multiples mutilations auto-infligées… au-delà du paradigme « BEAU = LISSE / CREPU = LAID ».



    En complément de ce journal vous pouvez consulter le site : cheveuxsauvages.com.

  • Rechercher

  • Catégories

  • Contenu

  • Last Comments

  • Hors Sujet

  • Qui est en ligne?

    • Visiteurs: 6
    Décembre 2020
    L M M J V S D
     << <   > >>
      1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31      
    www.flickr.com
    This is a Flickr badge showing public items from cheveux sauvages tagged with ani. Make your own badge here.

    propulsé par b2evolution