Tags: "mary jane hall"  

Positively crochet !


Positively Crochet!
de Mary Jane Hall

Broché: 128 pages (edit : c’est un livre!)
Editeur : Krause Publications (30 novembre 2007)
ISBN-10: 0896895173
ISBN-13: 978-0896895171

Le titre annonce pompeusement: 50 fashionable projects and inspirational tips.

50 projets… hmmm

un indice : deux projets figurent en couverture…
le pull et le ras de cou…

50, projets… pas 50 vêtements (me suis-je fait eu? oui. C’est grave? non.)

Petit recensement des dits projets :

porte-clé : 1
pochettes : 1
sacs : 5
chapeaux : 4 (dont une casquette)
chauffe-poignets : 1 (une paire quoi)
bijoux : 10 (colliers bagues et bracelets)
ceintures : 2
écharpes : 12
tops : 3
pull : 3 (dont transparents : 2 )
cardigans : 1
gilet : 1
bolero : 2
chauffe-épaules : 3
jupes : 1 (sur-jupe en fait)
pantalon : 1 (enfant)
pantoufles : 1 (une paire, va sans dire)

Vous pouvez admirer ces modèles sur la page flickr de l’auteure (qu’il faut tout de même saluer pour cet exploit, un livre à elle toute seule, chapeau bas).

Voilà, ce qui m’ennuie le plus en fait c’est que la plupart de ces “projets” ne nécéssite pas de patron.
En tous cas pas pour quelqu’un qui pratique assidument et depuis des années le vêtement crocheté …

Le livre est truffé de bonnes idées, de conseils judicieux et attentionnés (voire maternels), mais les modèles proposés, en particuliers les bijoux, j’en ai déjà fait les 2 tiers, ado, à l’arrache, en jouant avec mon crochet et des brins de fil…

Certains modèles sont étranges, parfois burlèsques, rien n’est vraiment rédhibitoirement hideux… à part peut-être l’ensemble pour bambin… bof… cela dit ma fille le trouve très mignon (pour un pyjama), ça doit être ciblé! D’ailleurs ma fille adore pratiquement tout ce qu’il y a dans ce livre!
En fait je ne dois pas être la bonne cible.

Trop vieille.

Je vois bien ce bouquin comme étant un outil de re-construction du lien mère-ado.rebelle.mais.pas.tant.que.ça.com, mais je n’en suis pas encore à ce stade avec ma puce…

Je vais donc quant à moi me rabattre sur les 5 ou 6 modèles (en plus de celui de couverture… je parle du pull, hein?) qui me plaisent vraiment ET pour lesquels faire un patron n’est pas totalement superfetatoire.

En conclusion : un crochet pas révolutionnaire mais correct, bien pensé, bien expliqué (Mme Hall ne pratique pas le schéma à base de symboles, dommage) souvent jeune et rigolo, beaucoup de modèles pour débutants et le fil est donné en références par rapport à son poids (fin, moyen, bulky…) et sa composition pour être aisément substituable.

Pas indispensable ni enthousiasmant mais plaisant… alors pourquoi s’en priver ?

PS
j’ai oublié d’inclure mon ratio crochetabilité

Ratio crochetabilité :

Sur 50 modèles je n’en vois que 10 auxquels je consacrerais volontier du temps (et auxquels je sacrifierais mes précieuses pelotes) dont 4 pour lesquels je n’aurais pas eu besoin d’un patron… si on y ajoute les 2 commandes spéciales de ma fille (que je trouve hideuses mais elle, elle aime) celà nous amène à un total de 8/50

8/50 c’est quand même vraiment peu.

Mais ma fille aime…
Et puis le dollar est bas…
alors…

dans livres, écrit le 21.02.08 à 20:15:21 par Pyo Email totalise 7938 vues... 16 commentaires »
  • Non. C'est du crochet!

  • ni hippy, ni kitch, le crochet moderne signé pyo.
  • C'est du tricot? Non, c'est du crochet. Non, le crochet n'est ni réservé aux mamies, ni dévolu aux napperons blancs, aux couvre-lits kitchissimes ou aux écharpes mollement criardes. Je suis une femme active de (largement) moins de 50 ans, j'ai une pelote de fil et un crochet dans mon sac, et j'aime mieux habiller mes épaules que mon canapé-lit!

  • Crochetades

  • Rechercher

  • Derniers articles

  • Last Comments

  • Hors sujet

  • propulsé par b2evolution